[News] Faye Wong est de retour !

http://english.cri.cn/mmsource/images/2010/01/04/f24efe9621a94815a22ba5e0182f7ab2.jpgAprès une période de fêtes à l’activité inexistante sur le blog, il me fallait une news importante pour me faire sortir de ma torpeur. Et  c’est en parcourant nonchalamment mes flux RSS hier soir, et plus particulièrement ceux d’un site anglophone consacré à l’artiste, que la bonne nouvelle me tomba dessus, comme ça, sans crier garde. Faye Wong est de retour ! Oui ! Enfin, je dois quand même relativiser les choses, surtout pour ceux qui auraient été attirés par mon titre quelque peu aguicheur. Faye Wong est de retour, dans le milieu musical, avec non pas un album, mais par le biais du biopic de Hu Mei, Confucius. Ca fait un petit moment que l’on est abreuvé d’infos concernant le film, et étant donné que ce n’est autre que Chow Yun Fat qui incarne le premier « éducateur » de la Chine il en va s’en dire que je suivais le projet d’un peu plus près. Et pourtant, je ne mettais pas penché sur l’aspect musical de la chose. Honte sur moi je sais (pardon aux familles, la loi Evin, tout ça tout ça). Pour ma défense il n’y avait pas non plus véritablement d’infos. Et c’est seulement à quelques jours de la sortie du film que l’information concernant l’artiste qui s’occupera du theme song est divulgée et me parvient donc aux oreilles (ou plus précisément aux yeux). Bien évidement pour un biopic concernant le personnage historique ayant le plus marqué la civilisation chinoise, il ne pouvait y avoir une pouf popeuse pour interpréter le theme song du film sous peine que toute la production reçoive un aller simple pour le laogai. Il fallait du lourd, du très lourd. Il fallait donc Faye Wong ! L’artiste avait délaissé à notre plus grand regret les studios d’enregistrements depuis 2003 et son album To Love. Faye interpréta donc le theme song du film, intitulé Yi-Lan Cao (幽兰操), et dont l’enregistrement c’est terminé il n’y a que quelques jours, le 31 décembre dernier plus précisément (d’où sans sans doute le fait que l’info n’ait été connu qu’il a peu). Le titre n’utilise que 64 caractères chinois et est adapté de l’éloge panégyrique du poète antique Han Yu sur les orchidées. Orchidées qui de par leur grâce, leur beauté subtile et leur parfum exquis symbolisaient pour Confucius la vertu, la sagesse et l’autorité tranquille. Hu Mei a justifié son choix de Faye Wong (comme si l’homme en avait besoin) en mettant en avant l’interprétation du titre aussi éthérée que la communication de la terre et la beauté du ciel. Il ne reste plus qu’à voir ce que cela donnera en espérant que le morceau ne soit pas un titre pop formaté. Et, pour revenir à nos moutons, comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le morceau sera disponible sur le site Web du film le 7 janvier à 9 heures (heure de Beijing), soit le lendemain de la sortie chinoise du film. Voilà une année musicale qui commence bien.

La photo est tirée du concert de Na Ying pour le nouvel an au Beijing’s Capital Stadium auquel Faye Wong assistait.

Vous pouvez écouter et/ou découvrir Faye Wong sur Spotify.

Edit 06/01/10 : Ecouter le morceau en intégralité

symbolisaient la vertu, la sagesse et l’autorité tranquille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *