[J-Découverte] audio safari

http://userserve-ak.last.fm/serve/_/7727631/audio+safari+audiosafari.jpg

Cela faisait un petit moment qu’un petit J-Découverte sur audio safari me trottait dans  la tête. A vrai dire depuis 2008  et l’interview que j’ai eu grand plaisir à réaliser avec Mami et Daisuke. Et oui cet article se sera fait attendre mais le voilà enfin.

La scène indépendante japonaise est d’une grande richesse, et la scène de Kyoto n’échappe pas à cette règle. C’est en 2003, autour de Mami Sakurai, Daisuke Yoshiga, et d’un ordinateur que se créer le groupe audio safari. En 2005 sort leur 1er mini-album monorica ep. Rejoint par un batteur et un bassiste, le groupe participe à la compilation « V.A./ Miyako music », regroupant des artistes de Kyoto, sous le label Noise McCartney Records. En décembre de la même année ils participent au « Miyako music festival » organisé par l’université de Kyoto. Cet événement est un tournant dans leur année. Dans le même temps Mami prend une part active en tant que chanteuse de support dans le projet de Ryan Francesconi ‘RF’ (en compagnie d’ailleurs de Marié Abe, Midori Hirano ou encore Tim Frick), tandis que de son coté Daisuke fait son trou en tant que sound producer. Le 29 aout 2007  le groupe sort son premier album, urunosora, sous le label THANKS GIVING. En décembre ils sont de nouveau au « Miyako music festival ». En avril 2008 Kawamoto quitte le groupe, tandis que Takuji Itou rejoint la formation en tant que batteur de support.

Mélange de pop et d’électro, audio safari nous offre des morceaux doux, enrobés de synthés et soutenu par de solides lignes de basse, le tout empreint d’une sublime mélancolie. La voix de Mami Sakurai, douce et claire, s’éloigne de tous ses chants stéréotypés, et trouve ici un véritable écrin pour s’exprimer. Audio safari est de ses groupes qui nous charment avec une facilité déconcertante, bercé par le seul amour de la musique, où leurs mélodies respirent une véritable passion. urunosora, leur premier album, est une véritable pépite poétique, grandiose réussite pleine de grâce et de passion. A l’écoute de leur premier bébé on se demande pourquoi un groupe d’une telle qualité n’est malheureusement pas plus connu, mais si la formation continue dans cette direction, continuant à privilégier la qualité à la quantité, bichonnant chaque piste en leur offrant un cachet terriblement attachant, la formation devrait rapidement faire parler d’elle de manière beaucoup plus conséquente. Le second album est en route et s’annonce sous les meilleurs auspices.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *