Ecrans d’Asie n°3

ecrans_dasie_n3_cover.pngAvec un peu de retard je vous signale la sortie du troisième numéro du très bon Ecrans d’Asie. Et voici ce que vous pourrez découvrir au programme de ce numéro : Coup de projecteur donc sur le cinéma philippin avec une table ronde saisissant les évolutions et les difficultés des artisans de la pellicule, puis pleins feux sur le cinéma israélien qui propose désormais une étonnante diversité, une richesse et une maturité exceptionnelles. Nous vous invitons ainsi à élargir votre prisme du monde, car plus qu’aucun autre art, le cinéma permet de mieux appréhender ce que nous sommes. Écrans d’Asie ne s’arrête pas là : ce numéro est exceptionnel à plus d’un titre. En effet, Christophe Falin, Anne Kerlan-Stephens (CNRS) et Li Yuanyuan ont réalisé un dossier complet sur les salles de cinéma en Chine dans les années 20 et 30. Sujet rarement abordé, près de vingt pages lui sont dédiées avec une iconographie rare des salles de cinéma et des magazines de l’époque. Nolwenn Leminez s’est quant à elle penché sur une étude des publications françaises consacrées au cinéma japonais. Son regard nous permet de prendre le pouls du travail francophone sur le domaine. Enfin, Auréaus Solito nous partage en exclusivité ses sentiments sur la censure qui le frappe, tout comme Tsai Ming-liang se confie sur son long métrage Visage (en couverture), et Atsuko Ohno nous évoque le travail de productrice au Japon.

Le site en a aussi profité pour faire peau-neuve, et le magazine passe du trimestrielle au bi-mensuelle. Et pour soutenir cette initiative n’hésitez pas à vous abonner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *