[News] La version française de 1Q84 de Haruki Murakami prévue pour le 25 août

1q84Nous étions prévenu, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il aura fallu prendre son mal en patience. Sortie le 29 mai 2009 (pour les deux premiers tomes) au Japon aux éditions Shinchosha, les deux premier volets du dernier roman en date de Haruki Murakami, 1Q84, verront leur version dans la langue de Molière débarquer dans nos librairies le 25 août prochain, chez Belfond, au prix de 23€ chaque. Véritable raz-de-marée au Japon, avec un premier tirage épuisé le jour de sa sortie et un millions d’exemplaires vendus en un mois pour les deux premiers volets ainsi que plus de 400 000 exemplaires vendus au cours des trois premiers jours pour le troisième, ce nouveau Murakami prend place en 1984, et suit deux protagonistes menant leurs histoires en parallèle, avec d’un coté une tueuse à gage, et de l’autre, l’histoire d’un prof rêvant d’écrire des livres. Le tout prend bien sur place dans cet univers murakamien si spécial et envoûtant. Avec cette sortie, le mois d’août s’annonce sous les meilleurs auspices.

Source

Résumé

Au Japon, en 1984.
C’est l’histoire de deux mondes, celui réel de 1984 et un monde parallèle tout aussi vivant, celui de 1Q84. Deux mondes imbriqués dans lesquels évoluent, en alternance, Aomamé et Tengo, 29 ans tous deux, qui ont fréquenté la même école lorsqu’ils avaient dix ans. A l’époque, les autres enfants se moquaient d’Aomamé à cause de son prénom, « Haricot de soja », et de l’appartenance de ses parents à la nouvelle religion des Témoins. Un jour, Tengo l’a défendue et Aomamé lui a serré la main. Un pacte secret conclu entre deux enfants, le signe d’un amour pur dont ils auront toujours la nostalgie.
En 1984, chacun mène sa vie, ses amours, ses activités.
Tueuse professionnelle, Aomamé se croit investie d’une mission : exécuter les hommes qui ont fait violence aux femmes. Aomamé a aussi une particularité : la faculté innée de retenir quantité de faits, d’événements, de dates en rapport avec l’Histoire.
Tengo est un génie des maths, apprenti-écrivain et nègre pour un éditeur qui lui demande de réécrire l’autobiographie d’une jeune fille échappé ç la secte des Précurseurs. Il est aussi régulièrement pris de malaises lors desquels il revoit une scène dont il a été témoin à l’âge d’un an et demi.
Les deux jeunes gens sont destinés à se retrouver mais où ? Quand ? En 1984 ? Dans 1Q84 ? Dans cette vie ? Dans la mort ?

Signification du titre

On trouve trois hypothèses concernant le titre de l’oeuvre. Selon la première, la plus répandue, il s’agit d’une référence au roman 1984 de George Orwell car au Japon, on prononce « Q » à l’anglaise et le « 9 », lui, se prononce « Kyū », d’où la même lecture, au Japon de 1984 et de 1Q84 3. Une seconde piste serait la proximité avec une nouvelle, La véritable histoire d’Ah Q, de Lu Xun, tandis que pour d’autres, il s’agit de 84 de QI, IQ84 en anglais. Cependant la lecture du livre semble prouver que la piste orwellienne est à privilégier, étant donné qu’un des deux protagonistes, Aomame, expérimente durant l’année 1984 une vie parallèle.

Source Signification du titre : Wikipedia France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *