MCJP : Jazz in Japan 08

http://accel22.mettre-put-idata.over-blog.com/1/46/27/07/Images-2/Jazz-In-Japan-08.jpg

Jazz in Japan 08  – 3 soirées, 3 concerts : trio, quartet, group, standards, compositions déjantées et plus… Un rendez-vous pour les amoureux d’un jazz protéiforme, turbulent, brillant. Extrême et intense.

Voici le programme et les invités :

Jeudi 25 septembre à 20h
Masaru Imada Quartet

Masaru Imada > piano
Mamoru Inagaki > contrebasse
Shinji Mori > batterie
Chieko Tsutsumi > saxophones

Le pianiste et compositeur Masaru Imada est un vétéran du jazz nippon. Plus de 50 ans de carrière, une quarantaine d’albums, de nombreux prix dont le prestigieux Fumio Nanri Prize du Swing Journal, des collaborations avec la chanteuse Helen Merrill, le saxophoniste David Sanborn… : parcours sans faute pour ce « gentleman du jazz » au jeu tout en élégance. Autrefois adepte du jazz fusion et du free, il interprète aujourd’hui avec son quartet les grands standards et ses propres compositions au swing enlevé.

Vendredi 26 septembre à 20h
Group Salle Gaveau from Japan

Natsuki Kido > guitare
Naoki Kita > violon
Yoshiaki Satô > accordéon
Keisuke Torigoe > contrebasse
Kyôko Kuroda > piano

Avec ses compositions subtilement déjantées, le quintette Salle Gaveau nous offre un surprenant tango made in Japan : une maîtrise sans faille du tango dans la tradition d’Astor Piazzolla ponctuée de solos enragés de rock progressif. Audacieux, le groupe a ajouté aux habituels accordéon, violon, piano et contrebasse, une guitare électrique qui s’intègre parfaitement à l’ensemble. Une musique fortement contrastée, qui oscille entre l’intimisme de la musique de chambre et la violence du free jazz.

Vendredi 27 septembre à 20h
Otomo Trio

Yoshihide Otomo > guitare
Hiroaki Mizutani > contrebasse
Yasuhiro Yoshigaki > batterie

Explorateur du son, improvisateur insaisissable, génial bidouilleur de machines, Yoshihide Otomo est le pape de l’avant-garde japonaise. Un parcours impressionnant pour ce guitariste free qui a découvert le jazz avec Coleman, Dolphy, Derek Bailey. Depuis plus de vingt ans, il enchaîne avec brio les expérimentations sonores : musiques improvisées, électronique, noise, bruitisme, onkyo…
Retour aux sources pour ce concert de Jazz in Japan : Otomo délaisse les platines (il est l’un des maîtres du turntablism) pour la six cordes. Autant à l’aise dans les reprises de standards jazz que dans les improvisations les plus radicales, son programme s’annonce bouillonnant et imprévisible.

Toutes les informations : http://www.mcjp.asso.fr/psept2008/spect/jazz_in_japan/index.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *